Elan de Conscience - Evolution & Spiritualité

Qui sont ces "pilleurs et pollueurs énergétiques" qui baissent notre vitalité et énergie et nous pourrissent la vie ?

Bien-Être/Croissance Personnelle et Spirituelle
18 Juillet 2017
0

Être conscient des « pollueurs et pilleurs énergétiques » que nous sommes ou qui nous entourent et nous absorbent est essentiel pour se renforcer, se protéger, maintenir sa vitalité vibratoire et sa santé globale vers sa lumière et son rayonnement.

 

    

Dans notre quotidien, nous vivons des fluctuations énergétiques permanentes qui baissent ou haussent  notre « capital énergie », notre fréquence vibratoire, notre santé et vitalité. Ces fluctuations sont créent par  bon nombre de paramètres intérieurs et extérieurs à nous. Je les nomme « les pilleurs et pollueurs énergétiques »

 Se reconnaitre en tant que pilleur et pollueur énergétique ou reconnaitre ce pollueur énergétique dans notre entourage, notre environnement est plus qu’essentiel.

 

Pourquoi ? Car il en va de votre santé psychique et globale.

  • Êtes-vous de ceux-là ?

  • Êtes-vous un pilleur d’énergie de temps en temps ou régulièrement ?

  • En côtoyez-vous de près ou de loin ?

  • Votre environnement est-il conforme à un bon niveau énergétique ?

  • Ce que vous créez ou côtoyez permet-il d’élever votre vibration ?

 

Si nous voulons au maximum vivre dans la stabilité énergétique, la tranquillité intérieure, la paix d’esprit et dans une forme de sérénité et santé vibratoire, nous devons être conscient de ce qui se joue dans notre intériorité, dans notre environnement et notre entourage.

Je vous propose ici de remettre de « l’ordre énergétique » dans votre vie.
Par la suite, je vous proposerai un nouvel article sur : « Comment se protéger énergétiquement des différentes attaques psychiques »

Que cet article, sous l’inspiration d'enseignements bouddhistes ainsi que la récolte des fruits de mon expérience, puisse vous intéresser, vous éclairer, vous remettre en question, vous fasse évoluer. Avec Amour …

 

Les personnes négatives, agressives, orgueilleuses, accusatrices, dans la critique et le jugement :

 

Les pollueurs et pilleurs énergétiques humains sont ceux qui :

  • critiquent en permanence, jugent mal à propos,

  • se lamentent sur leur sort, geignent et se plaignent constamment sans chercher de solution interne,

  • montrent leurs éternelles insatisfactions vis-à-vis de vous ou de la société,

  • en veulent au monde entier, accusent systématiquement l’extérieur ou vous-même comme cause de leurs « malheurs »,

  • aiment vous violenter (harcélement, enbrigadement, agressions verbales, physiques ... et en tirent un certain plaisir malsain (perversité)

  • se placent dans une posture dominante et écrasante de l'ego …

  • ...

 

Il n’est pas difficile de comprendre que ces personnes sont des « pollueurs énergétiques ». Elles n'en ont peut-être pas toujours conscience cependant leurs projections sont toxiques et destructrices à fortes doses !

Comme le dit si bien le premier accord Toltéques de Don Miguel Ruiz : « que ta parole soit impeccable »…

Que signifie cet accord dans ces grands principes ? Il est grand en sagesse dés lors que nous vivons l'égarement ...

  • Parlez avec intégrité, dites ce que vous pensez avec simplicité en ayant conscience que vous êtes unique.

  • Bannissez les phrases dévalorisantes pour vous ou pour les autres.

  • N’utilisez pas la parole contre vous-même, ni pour médire d’autrui.

  • Utilisez la puissance de la parole au service de la Vérité et de l’Amour.

 

Je vous suggère de garder en tête ces principes formidables de Sagesse le plus souvent possible et surtout de vous les approprier, au fil du temps, pour les placer au cœur de vos pensées, votre expression mentale, verbale et gestuelle au sein de vos relations intra personnelles et interpersonnelles.

Cette application nécessite de mettre de l’intelligence émotionnelle en Soi, du temps, de la persévérance, de nouveaux chemins de pensées et de nouvelles habitudes réactionnelles…

Je vous incite également à ne pas surenchérir quand vous avez une personne négative et toxique en face de vous car elle cherche à nourrir « ce venin » de contestations et le jeu sournois de « renvoi de balle » ne sert qu’à envenimer davantage la situation.

Cette même personne peut aussi souhaiter, consciemment ou inconsciemment, vous heurter pour exister ou vous placer dans des « références, cases, étiquettes » qui ne sont qu’une illusion et interprétation erronée de sa part…

Ce type de discussion nuit et mène à vous piller et vous polluer énergétiquement !

  • Combien de fois cherchons-nous à nous défendre, à faire entendre notre voix pour être reconnu comme nous le sommes vraiment ?
  • Combien de fois nous mettons-nous dans des états réactionnels négatifs pour contrer ce genre d'attaques psychiques ?
  • Où cela mène t-il à part vasciller dans un cercle vicieux et une spirale descendante abaissant notre vitalité énergétique ?

 

Allons vers la recherche de solutions et priorisons le maintien de notre vitalité énergétique.

Cela peut passer par :

  • la non-volonté de réceptionner énergétiquement l’ensemble du discours émis par la personne toxique. Pour cela, vous croiser les bras et les jambes pour protéger vos centres énergétiques (chakras),

  • créer une bulle de protection autour de vous,

  • ne pas répondre à ses allusions, vociférations,

  • se mettre à l’écart de ce type de personnes,

  • lui envoyer de la lumière puis couper les liens énergétiques derrière,

  • vous entourer de personnes de votre choix qui tirent vers le haut, possèdent un discours positif et construit où l’espace d’échanges apporte un gain, du plaisir, de la tolérance, de la joie, des richesses énergétiques !

  • vous réinterroger également et accepter vos errances, (si vous êtes ce pollueur), avec suffisamment de lucidité pour reconnaitre que vos attitudes et comportements ne sont pas justes et aimables. Il est alors temps de s’ajuster à son être d’Amour et non à l’identification blessée du « bourreau, de la victime ». Une thérapie, un chemin d’introspection peuvent être une solution pour guérir…

 

« Je ne fais pas ce que je dis » : Les promesses non tenues engendrent la perte de confiance

 

  • Vous arrive-t-il parfois de faire une promesse à quelqu’un et de ne pouvoir l’exhausser ?

  • Vous sentez vous trahi par quelqu’un qui n’a pas tenu sa ou ses promesses ?

  • Comment réagissez-vous quand cette promesse n’est pas tenue ?

  • Est-ce un oubli, du déni, une omission, une négligence de votre part quand vous ne tenez pas cette promesse ?

  • Pourquoi existe-t-il un frein ou la non-application de cette promesse chez vous ou chez l’autre ?

  • Quelles en seraient les raisons ? Sont-elles « valables » ou non ?

 

Voici tout un panel de questionnements utiles sur ce sujet si vous êtes dans cette situation. Posez-vous ces questions dans un état émotionnel stable et le plus neutre possible puis cheminez en vous avec honnêteté et compassion pour discerner le mieux possible.

Il nous arrive à tous de ne pas tenir une promesse par oubli, changement d’avis en cours de route, nouvel opinion ou encore un empêchement de dernière minute !

Toutefois, il s’agit de l’exprimer ultérieurement et pas trop tardivement à la personne concernée afin de ne pas la frustrer et qu’elle perde confiance en vous.

 

Quelle est la solution dans ce cas-là ?

Vous avez toujours la possibilité de vous adresser à elle pour vous excuser et apporter une explication, reporter dans le temps, compenser autrement, renégocier s’il y a l’annulation de votre promesse initiale. A vous de trouver une alternative ou une solution de rechange qui recréer une relation de confiance.

Si vous êtes du genre à ne jamais tenir vos promesses, soyez objectifs et dites plus facilement « non » qu’un « oui » dans le vide, surtout si vous savez pertinemment que vous ne répondrez pas à l’appel par la suite...

Rien n’est plus décevant qu’un interlocuteur qui attend sans fin votre engagement alors qu’il n’existe pas !

S’il vous faut un temps de répit et de réflexion avant de vous engager, prenez-le afin d’être au clair avec vous-même et clair dans une implication réelle, pleine et concrète avec l’autre.

Une personne qui tient ses promesses et ses paroles est de grande qualité et cette qualité enrichit les valeurs interpersonnelles. Elle reflète que vous êtes une personne sur qui « on peut compter » et renvoie à la confiance, la considération : un juste retour des choses, en somme !

N’oubliez pas ! Nous attirons vibratoirement ce que nous sommes…

 

Ne pas prendre soin de Soi et négliger sa santé :

stress - course après la vie - les autres sont plus importants que nous - ou encore le laisser aller complet -  la procrastination. ..

Notre santé est prioritaire puisque grâce à elle nous fonctionnons : nous pensons, nous vibrons, nous agissons, …

Notre « véhicule corporel, temple de réalisation », le corps de matière est celui qui nous permet de nous réaliser, de construire et d’œuvrer sur Terre.

Aussi, écoutons-le !

Combien de fois nous tirons sur cette « machine » ? C’est la course chronométrée après la vie et ce n’est pas une vie de courir après elle puisqu’elle est là, ici et maintenant et pas en « avant de soi », comme un déséquilibre voire un trébuchement permanent.

Nous pensons à notre programme quotidien et hebdomadaire souvent bien chargés et sommes dans le stress constant à continuer nos tâches, à répondre toujours à un éventuel appel anticipé, à placer les autres avant nous et en réalité nous ne sommes ni présent dans notre « être intérieur » ni présent à nos besoins connectés de l’instant.

De ce fait, combien d’entre nous ne se détendent pas, ne se ressourcent pas, tirent sur les ficelles de leur « capital énergétique » puis s’étonnent de vivre dans la dysharmonie,  l’insomnie, des fatigues chroniques, des burn-out, des dérives psychologiques, des ruptures physiques et/ou relationnelles…

Hors de notre écoute intérieure, sans nous autoriser à faire des pauses pour reprendre des forces, nous remettons le repos au lendemain ou à la nuit prochaine et la nuit suivante, nous continuons de nous coucher tard sans ressources énergétiques … Les exemples sont nombreux !

Nous pouvons aussi nous laisser aller à l’oisiveté et la paresse à tel point qu’il n’existe plus d’impulsion à l’action, d’élan, de mobilité. Le problème étant que moins nous bougeons et nous actionnons nos leviers (telle que la motivation, l’ambition, les projets, les défis…), moins nous avons envie de bouger et de sortir de notre zone de confort (qui n’en est d’ailleurs pas une puisque cette zone est une zone fragile de stagnation voire de régression)

Le corps a besoin de mouvement, de respirer et l’esprit avec ! Le mouvement est nécessaire et doit être régulé.

Ni trop, ni pas assez ! Les « Trop » ou « trop peu » sont des pilleurs énergétiques. L’ajustement et le rapport « mouvement – repos » restent individuels et doivent être revisités selon les dépassements et extrêmes observés.

A vous d’identifier le bon rythme et les bons ingrédients à ce qui est « juste et aligné » pour œuvrer dans tous les domaines de votre vie.

Trop s’agiter, s’éparpiller, anticiper, courir ou procrastiner, se laisser vivre en se « laissant tomber », sont des pilleurs energétiques à terme et l’organisme en prend un sacré coup !

Regardez donc ce qui se déroule dans votre vie en repassant dans votre esprit la semaine que vous avez passé.  Observez avec Conscience, intérêt et Amour puis modifier si nécessaire :

  • Avez-vous passé la grande majorité de votre temps à fournir le minimum d’effort corporel, intellectuel, à vous dénigrer, à mal vous alimenter, à vous bâcler, à ne pas vous aimer et à être dans la lassitude, le manque d’élan, le manque d’amour de soi ?

  • Avez-vous passé votre temps à être là-bas, ici et ailleurs à la fois donc hors de votre véritable présence, à tout gérer sans déléguer, à vous sentir débordé, à en avoir marre de tout assumer, à vous sentir stressé ?

  • Quand mettez-vous du repos, des soins, du sport ou de la détente (selon les cas), une alimentation saine dans votre emploi du temps ?

  • Où se trouve votre plaisir et votre respect ?

  • Prenez- vous ce temps pour vous revitaliser, vous ressourcer, vous détendre ou vous énergiser ?

 

Ne pas suivre les voies qui vous enchantent et ne pas savoir déléguer

Un autre pilleur énergétique est de ne pas savoir vous délester de ce qui ne vous semble pas utile et indispensable pour élever votre niveau vibratoire.

  • Êtes-vous plutôt du genre à tout vouloir régir et contrôler ?

  • Êtes-vous du style à ne pas faire confiance aux autres mais à vous plaindre de devoir trop en faire ?

Si vous faites la majeure partie de vos tâches dans la journée à reculons et sans grand enthousiasme et avec le dialogue interne qui va avec « Ôhh ! Encore ceci et cela à faire, ppffftt ! Vivement ce soir que je me couche, tiens ! ». Effectivement, vous risquez de vous remplir de négativité, de résistance à l’action, d’insatisfaction et d’écœurement.

Le gout de vivre passe aussi par mettre au cœur de sa vie ce que nous affectionnons le plus et qui nous tire vers le haut !

Certes, il ne s’agit pas de se débarrasser des tâches ingrates en totalité comme par exemple les tâches ménagères et de les laisser à son mari ou sa femme ou de « refiler » les dossiers brulants à ses collègues et se retirer toutes formes de responsabilités… non !

Les autres ne sont pas non plus « vos petites mains » dans un rapport désobligeant et irrespectueux !

Il s’agit de repenser sa vie et de déléguer à des gens qui aiment et souhaitent exécuter les tâches que vous détestez. Toutes ces tâches qu’elles aiment faire comme vous aimez faire autre chose avec la même ardeur pour un autre centre d’intérêt. Tous les gouts dans la nature …

Il s’agit donc de basculer ce qui vous « pompe l’air » et vous pompe en même temps l’énergie auprès de personnes qui sauront faire avec ardeur, foi et compétences pour s’exécuter alors que vous, vous iriez à reculons.

Ceci est valable au sein du foyer ou dans le milieu professionnel ou amical.

Si vous ne pouvez pas déroger à certaines contraintes professionnelles, faites les tâches qui vous coutent le plus en premier, lorsque vous êtes le plus disposé à passer à l’action, ainsi vous vous débarrassez des lourdeurs avec la sensation d'être plus léger avec l’esprit apaisé pour aborder le restant de votre journée !

Tout ceci amènera un équilibre dans votre vie, un allégement et la concentration majoritaire sur ce qui vous dynamise, vous rend efficace, enjoué et créatif !

 

Le désordre ou trop d’ordre :

Le désordre est un pilleur d’énergie. Les lieux trop aseptisés n’ont pas non plus d’âme ou de vie pour vous régénérer ; c'est aussi le cas des lieux mal agencés au niveau énergétique !

  • N’avez-vous pas vécu des « crises de ménage, de rangement et de tri » alors que vous n’êtes pas un/une obsédé(e) du rangement ?

  • Avez-vous besoin parfois de mettre au clair votre environnement pour assainir les lieux et avoir une pensée plus claire ?

  • Êtes-vous plutôt du genre maniaque car le désordre vous stresse rapidement ?

  • Votre environnement si propre et au carré vous permet-il réellement de vous sentir à l’aise et de pouvoir vous exprimer en toute liberté ?

  • Votre lieu de vie respecte t-il la circulation des énergies ?

Un espace peu ordonné, mal agencé, chargé d’histoire avec beaucoup d’objets du passé, (qui ne servent pas spécialement), alourdissent votre environnement et l’énergie du lieu de vie. Etant donné que vous vivez en ces lieux, cette énergie circule en vous.

Un espace nettoyé, récuré en permanence, très carré où chaque chose doit rester à sa place est aussi un espace de vie « emprisonnant » qui ne laisse pas de place à la liberté d’expression, de création ou de mouvement des éléments.

Les deux extrêmes brouillent l’esprit et baissent notre fréquence vibratoire.

Enfin, un espace de vie où le plan de circulation des énérgies est mal pensé peut :

-  créer des blocages de l'energie vitale (Chi),

-  un mauvais renouvellement de cette énergie

-  une baisse de notre propre vitalité.

Alors rangez, jetez, triez, nettoyez et mettez du clair dans votre intérieur pour vous sentir plus léger et plus libre mais pas dans des proportions enfermantes et addictives ! Voyez également un spécialiste en Feng Shui qui peut vous apporter des conseils et des solutions pour réharmoniser votre habitat.

 

Les dettes, les aspects financiers non acceptés dans sa vie

Le fait de payer ses factures, de régler ses dettes en temps et en heure allègent, soulagent et vous offre une forme de tranquillité.

Mais quelle est vraiment notre relation à l’abondance et notamment à l’argent ?

  • Vous doit-on de l’argent que vous n’arrivez pas à récupérer ?

  • Attendez-vous toujours le dernier moment pour payer vos factures ?

  • Êtes-vous tout le temps à découvert ?

  • N’arrivez-vous pas à faire entrer l’argent dans votre vie ?

  • Êtes-vous dépensier sans compter ou au contraire économe à cumuler de l’argent sans véritablement en jouir ?

  • Parlez d’argent vous rend-il malade ou désagréable et pensez-vous qu’il soit la cause de tous vos malheurs ?

Revisitez votre attitude, vos réactions, vos schémas familiaux générationnels et vos blocages éventuels face à ce sujet car il noue énergétiquement beaucoup de personnes.

Notre relation douloureuse à l’argent empêche la libre circulation des énergies et de la vie. L’argent n’est pas le véritable problème mais notre regard, vision, relation et fonctionnement par rapport à lui.

 

Les situations difficiles :

Nous ne sommes pas à l’abri de traverser et d’être confronté à des situations délicates ou difficiles. Même si elles ressemblent à des épreuves, ces situations sont " des expériences de vie ". Nous sommes tous aptes et en mesure de les supporter, de les accueillir et de créer des stratégies en trouvant des solutions, même face à des personnes toxiques, malsaines, négatives ou des traumatismes.

Une même expérience sera vécue différemment d'une personne à l'autre alors que la dureté de l'épreuve aura été similaire. Pourtant chacun a la possibilité de résilience, de solutions, de mesures nécessaires pour s'extraire et guérir de la situation.

Dans le choix d'un état plaintif et de victime, notre énergie diminue et ne peut trouver les ressources disponibles à se sortir des problématiques vécues.

S’il y a des événements « graves » qui sont arrivés au cours de votre vie et nécessitent un processus d’acceptation et de paix intérieure, prenez ce temps salutaire pour vous.

L’orientation vers l’action et la recherche de solutions, même si vous êtes « plombés » par ce qui se passe, est une aide précieuse à votre portée.

  • Sur quoi vous concentrez-vous ?

  • Où mettez-vous le Focus pour restaurer vos forces, faire bouger les lignes ?

  • Pensez-vous que le report incessant, l’ignorance volontaire du problème à le regarder en face, le « laisser couler » est un gage de responsabilité ?

  • Pensez-vous que l’approche attentiste, à attendre que quelqu’un fasse l’effort à votre place, est une prise en main de votre existence ?

La mise sous tension excessive et durable vous fait perdre vitalité, joie et stabilité. La souffrance de la " double peine, " (le "oui mais"...), vous empêche de sortir de ce marasme négatif et polluant.

Alors, la vie vous glisse-t-elle entre les mains ou êtes-vous capable de reprendre votre vie en main ?

 

Ne pas accepter et ne pas pardonner les situations

Accepter, ce n’est pas se résigner.        

Accepter, ce n’est pas de la faiblesse, de la démission, de la défaite ! C’est une fausseté mentale de croire cela !

Accepter permet d’évoluer en cessant le conflit intérieur et le conflit avec le monde qui nous entoure.

Nos attitudes de refus d’acceptation avec les personnes ou événements avec lesquels nous sommes reliés, ne peuvent nous entrainer dans la sérénité et le bonheur que nous cherchons.

Dans la résignation, il y a un « non » caché en arrière-plan qui continue de nous ébranler, de nous faire nous comporter en victime et d'être un éternel insatisfait !

Accepter, c’est donc cesser de se battre contre quelque chose dont nous n’avons pas prise et qu’on ne peut pas modifier.  Il s’agit de dire un « oui consenti » et dynamique, ce fameux lâcher prise de libération ! Ce « oui » allège et apporte un bienfait émotionnel.

Cette compréhension fait partie de l’apprentissage de l’existence et cette acceptation libératrice nous élève et nous permet d’avancer.

Si nous nous résignons à rester coincés sur une situation non modifiable, nous luttons contre du vent, à contre-courant et notre état de victimisation baisse notre état vibratoire et nous entraine dans une spirale infernale vicieuse.

Pardonner est également un acte libérateur pour soi. Nous avons le choix de laisser ou de rester dans la douleur du souvenir vécu (non modifiable) et de maintenir constamment cet état de souffrance jusqu’à ne « plus vivre » et polluer sa vitalité.

Laisser partir une situation qui nous a fait mal est un grand acte d’Amour pour Soi d'abord, pour l’autre, pour la vie, pour le monde qui nous entoure. Le tout inter-relié est libéré de ses chaines. Et surtout nous nous respectons enfin.

La Haine et la rancœur sont nos ennemis et ses sentiments nous font mourir peu à peu.

Certains auront besoin « que justice soit faite » pour accepter et pardonner. La justice humaine n’est pas toujours la plus  « juste » au regard de la justice divine, c’est pourquoi faire ce travail intérieur est primordial quel que soit le jugement donné par un tribunal.

La voie du cœur et de l’Amour de Soi, dans son respect et son repos est la plus puissante réponse à sa sérénité, même après une épreuve cruelle. Une épreuve qui s’inscrit sur un parcours de vie bien plus vaste qu’il n’y parait, si l’on considère l'humain dans ses conditionnements (sociétaux, familiaux) avec un chemin d'âme à accomplir (un « échantillon de vie » au plan terrestre sur un parcours de plusieurs vies - Réf : Karma et transmissions générationnelles…)

Donnez-vous cet espace de Paix. Vous êtes précieux et dans cet espace, vous gagnerez en Energie vitale et en croissance spirituelle.

Voilà, j’espère que cet article vous aura donné des clés de lecture sur vos/les pilleurs et pollueurs énergétiques de notre quotidien.

Il en existe bien évidemment d'autres seulement en régulant déjà ceux-là, vous pouvez vous programmer une vie meilleure !

Je vous souhaite de sortir de ces basses vibrations, de mettre de la Conscience, de la Sagesse, des ajustements sains dans votre quotidien afin de rayonner et vibrer la vie que vous méritez !

Avec toute ma Lumière ... Anna Yaevah

http://www.elan-de-conscience.com

Cet article peut être diffusé et partagé dans son intégralité

 Avec toute ma Gratitude & ma Lumière


Laissez moi un commentaire  ci - dessous, je me ferai un plaisir de vous répondre ! A bientôt ! 

A propos de l'auteur

Anna Yaevah

Anna Yaevah


Anna Yaevah  : Révélatrice de Conscience et Messagère Intuitive - Auteure - Conférencière - Coach/Formatrice en Croissance Personnelle & Spirituelle


Commentaires

@

Ces articles peuvent vous intéresser

Sois le gouvernail de ta vie

SOIS LE GOUVERNAIL DE TA VIE : être maître de sa vie et reprendre son POUVOIR D'ÊTRE malgré les épreuves de vie. Quel est le sens de toutes ces ...

Lire la suite

Déclaration pour l'être aimé ...

Cette vidéo est un éloge à l'Amour pour celui ou celle qui souhaite passer un message romantique à l'être aimé. Partagez ce message avec vos aimé...

Lire la suite

La vie et son apprentissage : quand un texte magnifique devient un enseignement à lui tout seul...

Je vous propose un poème inspirant, un guide de conscience sur la vie et son apprentissage, la vie et son acceptation, la vie et son enseignement. Je vous invite à propager ce texte...

Lire la suite

Nous sommes comme l'Arbre de Vie et sa Profonde Harmonie

Dans ce nouvel article, j'avais envie de partager avec vous cette très belle image sensible et parlante, également très lumineuse tant par ses couleurs et tracés que pa...

Lire la suite
UA-82429057-1